Accompagnement des clubs #1 – La démocratie participative

Chers licenciés de la Fédération Française de Triathlon et des disciplines enchainées,

Chers organisateurs,

 

Un des rôles de la Fédération de Demain est de vous aider dans vos démarches au sein de l’environnement fédéral. Trop de questions restent souvent sans réponse et nous souhaitons faire en sorte que vous puissiez vous concentrer sur vos projets respectifs en étant une oreille attentive et à votre écoute.

 

Nous souhaitions vous faire un retour d’expérience sur l’initiative en Pays de la Loire. Elle concerne le vote des nouveaux statuts fédéraux qui seront proposés le samedi 28 Octobre lors d’une Assemblée Générale Extraordinaire à Paris.

A ce sujet, nous n’avons pas constaté à ce jour de communication publique concernant ce temps de démocratie important. Voter les statuts, c’est voter la façon avec laquelle la démocratie va s’exprimer. Conformément au PV de réunion du Bureau Exécutif de début Juillet , il ne sera fait qu’une seule et unique proposition.

On peut aussi s’interroger sur le coût engendré par une AG physique s’il s’agit d’une simple formalité. Etant donné qu’il n’y a pas de vote de personne, une AG téléphonée avec vote à distance était tout à fait envisageable car prévue dans les statuts. Convoquer plus de 50 personnes pour deux heures d’Assemblée Générale en pleine période de vacances scolaires peut sembler en marge de la réalité de terrain, très éloigné des enjeux économiques actuels et à l’opposé de la démarche de développement durable que la Fédération souhaite prôner.

Un prochain décryptage arrivera dans les jours qui viennent pour traiter plus en détails de ce que contiennent les  nouveaux statuts.

 

Nous souhaitons prendre du recul et mettons donc en avant une action qui nous semble forte de sens. Il est possible qu’elle existe dans d’autres Ligues, mais pas à notre connaissance. Faites nous le savoir si c’est le cas.

En effet, la Ligue des Pays de la Loire a fait le choix de proposer à ses clubs de se réunir pour échanger sur le projet de l’olympiade ainsi que pour demander leur avis sur les nouveaux statuts proposés par le Conseil d’Administration de la FFTRI.

Cette logique participative qui favorise l’implication des clubs acte la transparence d’une politique au plus proche du terrain.

Luc BOURON, Président de la Ligue Pays de la Loire de Triathlon nous explique sa décision :

« Un temps d’échange est en effet prévu pour présenter plusieurs points importants dont le projet élaboré par la ligue. Il est important pour nous de travailler en osmose avec les clubs et les comités. Nous nous sommes engagés pour l’olympiade auprès de la Direction Régionale de la jeunesse et des sports et le Conseil Régional. Ainsi, il nous paraît opportun de présenter nos engagements à l’ensemble des comités et clubs tout au long de l’olympiade afin d’avancer ensemble. »

 

Le sujet du vote des statuts sera abordé et expliqué aux personnes référentes des clubs et des organisateurs présentes à la réunion. En effet, les statuts des Ligues, déclinés des statuts fédéraux, seront proposés avant la fin de l’année. Peut-on imaginer que les nouveaux  statuts Ligue ne soient pas validés lors des prochaines AG régionales ? Deux possibilités existent :

  • La Fédération Française de Triathlon revoit sa copie et propose de nouveaux statuts. Probabilité de réalisation : quasi nulle,
  • Les Ligues sont « obligées de valider démocratiquement » les statuts. Probabilité de réalisation : très élevée.

Ainsi, on peut constater que l’enjeu du vote des  nouveaux statuts de la Fédération est essentiel. En effet, les clubs, seuls membres de droit de la Fédération, doivent avoir le droit de voter des statuts de Ligue en toute connaissance de cause.

Trop souvent, il est reproché aux clubs de ne pas connaître les règlements et/ou de ne pas s’impliquer. La Ligue Pays de la Loire répond parfaitement à cette contradiction en prenant les devants et en proposant un acte démocratique fort.

Cette initiative ne devrait pas être isolée et devrait au contraire être impulsée par les instances fédérales nationales. Nous sommes favorables à ce que la démarche prime sur le résultat. Si le travail est de qualité, le résultat sera forcément présent.

 

Bonne réflexion à tous au sujet de votre rôle citoyen qui vous est aujourd’hui proposé.

 

Bienvenue à la Fédération de Demain !

 

Les artisans de la #FederationdeDemain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *