Décryptage #5 – La politique fédérale sur le Swimrun

Chers Triathlètes, Duathlètes, Raideurs et Swimrunners,

 

Le Swimrun fait désormais partie des disciplines gérées par la Fédération Française de Triathlon et des disciplines enchaînées depuis le 1er Janvier 2017. Ce sport très jeune, apparu en France 2015 avec 3 courses, s’est développé très rapidement pour atteindre 50 épreuves en 2017.

Les services de la Fédération ont travaillé sur le même principe que pour les Raids, à savoir sur la rédaction de  Règles Techniques de Sécurité (RTS). Vous les trouverez en lien vers le site de la FFTRI. On peut féliciter le travail qui a été effectué permettant aux organisateurs d’avoir une trame des contraintes à appréhender. A noter que ces RTS n’existent pas pour la pratique du Triathlon et Duathlon.

 

Aujourd’hui, l’interrogation que nous souhaitons poser est la suivante : quelle est la politique de la Fédération concernant ce sport ? Quelle vision portent les élus sur l’avenir de ce sport dans les années à venir ? Volonté de démocratisation ? Gestion de l’arbitrage ? Alignement sur les coûts fédéraux des Pass Compétition triathlon et duathlon ?

Une vision est nécessaire pour permettre à chacun d’avancer dans la même direction et en ne créant pas de frustrations. C’est un engagement qui permet aux acteurs d’avancer sereinement et en pleine confiance vis-à-vis des instances.

Cette question reste donc entière à ce jour puisqu’aucun communiqué n’a été fait pour l’instant. Nous en saurons peut être davantage le vendredi 27 Octobre lors de la présentation du projet fédéral, la veille de l’Assemblée Générale Extraordinaire visant à valider les nouveaux statuts de notre Fédération. A ce sujet, le Bureau Exécutif propose que les organisateurs de Swimrun n’aient pas le droit de vote lors des AG de Ligue. Les autres organisateurs qui ne sont pas des clubs n’auront pas le droit de vote non plus. Nous reviendrons sur l’analyse de cette proposition de statuts dans un prochain décryptage.

 

Aujourd’hui, nous pouvons simplement constater que certains choix sont incompris.

Premier élément, la Fédération a soutenu deux athlètes pour participer à ce qui est considéré comme le championnat du monde Swimrun, le véritable Ötillö.

En effet, bien que le Swimrun soit reconnu en France, il ne l’est pas par les organisations internationales du Triathlon (ETU et ITU). A ce jour, Ötillö est au Swimrun ce qu’Ironman est au Triathlon : un circuit privé. La Fédération supporte donc un circuit privé ?

L’incompréhension est de mise puisque la Fédération s’est toujours positionnée de manière très claire par rapport aux circuits privés. Peut être une façon de fermer la lettre ? Nous sommes preneurs d’éléments de compréhension.

Une hypothèse peut être de considérer que la Fédération souhaitait faire une action de communication. Cet argument possible contraste fortement avec la position adoptée par le Conseil d’Administration suite à la performance de « Ludo le fou » et ses 41 Ironmans en 41 jours. Il avait été décidé ne pas associer la Fédération à un défi qui s’éloignait du sport santé et pour tous promu par la Fédération. Sur l’Ötillö, le reportage de Stade 2, les journalistes spécialisés, l’élu présent et les ITW du « Team France » sont à l’opposé de cette volonté de communication. Nous sommes une nouvelle fois preneurs de réponses à nos interrogations sur la politique fédérale.

 

Enfin, quel avenir pour le Swimrun dans cette logique de championnat du monde ? Est-il envisagé de créer un championnat de France de Swimrun ? Est-ce que la logique du Bike & Run sera conservée avec les deux équipiers devant appartenir au même club ?

 

Aujourd’hui, nous ressentons le Swimrun comme une bouffée d’oxygène pour notre sport. Il y a un véritable supplément d’âme avec une liberté de pratique retrouvée. Nous espérons que les choix politiques de la Fédération concernant cette discipline émergente favoriseront le maintien de cette philosophie.

 

Nous comptons sur vous pour nous faire des retours afin de faire avancer le débat. Vous pouvez d’ores et déjà partager ces informations.

 

Bienvenue à tous et bonne fin de saison !

 

Les artisans de la #FederationdeDemain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *